COMMUNIQUE COVID 19 Le 12 juin 2020

 

L’état d’urgence sanitaire est actuellement en vigueur jusqu’au 10 juillet 2020. Les annonces du 28 mai dernier du gouvernement n’ont pas apporté de précisions sur le déconfinement des ESSMS.

En concertation avec les Directeurs d’établissements et services, la Fondation Jacques CHIRAC a fait le choix d’une 2ème phase de déconfinement à compter du 5 juin 2020 entre prudence et assouplissement.

Les campagnes de test PCR sur les personnels des ESSMS en activité, initiées par le Département de la Corrèze, sont terminées dans tous les établissements et services de la Fondation. Les résultats sont tous négatifs.

Nos équipes éducatives, médicales et paramédicales ont depuis le 11 mai 2020 pu préparer les résidants à ce déconfinement plus large avec l’apprentissage des mesures de précaution et des gestes barrières.

Aussi, nous avons décidé d’autoriser la reprise des activités en groupe à l’intérieur des établissements d’hébergement et les sorties extérieures dans le respect strict des consignes propres à chaque établissement.

L’ouverture des piscines et bassins de balnéothérapie dans les établissements est prévue au 1er juillet 2020.

Les accueils de jour et internats de semaine peuvent reprendre sans test PCR. Les résidants feront l’objet d’une surveillance renforcée.

L’usager parti en famille au début ou pendant la période de confinement et souhaitant revenir dans l’établissement doit :

  • fournir les tests négatifs d’un test PCR réalisé dans les 48 heures avant son retour
  • Fait l’objet d’une surveillance renforcée pendant 14 jours après son retour dans l’établissement
  • Et si le directeur de l’établissement l’estime nécessaire, bénéficier d’un 2ème test PCR après son retour.

Les retours en famille sont également possibles dans chaque établissement d’hébergement. Nous demandons aux résidants et aux familles de respecter strictement les mesures de précaution et les gestes barrières pendant ces séjours en famille. Toutefois, une surveillance médicale renforcée sera mise en place dès le retour des résidants concernés, et pour toute absence de plus de 20 jours, un test PCR devra être effectué 48 heures avant le retour des résidants dans l’établissement.

Les visites des familles sur site sont toujours possibles et désormais ouvertes aux mineurs dans le respect strict des consignes propres à chaque établissement et la traçabilité de ces visites est maintenue.

Les consultations médicales sont à nouveau organisées en fonction des rendez-vous obtenus et en respectant les consignes sanitaires.

Le transport des personnes accueillies ou accompagnées est organisé en respectant les règles suivantes : port du masque, nettoyage des mains avec du gel hydroalcoolique mis à disposition dans chaque véhicule, désinfection du véhicule après utilisation.

La décision de la mise en du télétravail au sein de la Fondation Jacques CHIRAC au-delà de l’épidémie de covid-19 devra être prise avec du recul et en concertation avec les représentants du personnel. Cette mise en place peut être source d’attractivité mais il est nécessaire de faire le point sur les avantages et les inconvénients afin de pouvoir l’organiser dans de bonnes conditions.

L’obligation du port du masque pour les personnels « soignants » durant l’accompagnement des résidants est maintenue au moins jusqu’au 10 juillet 2020.

La Direction Générale a passé une commande supplémentaire d’EPI et notamment de masques pour anticiper les besoins des établissements et services de la Fondation.

L’ensemble du personnel de la Fondation Jacques CHIRAC reste mobilisé. La sécurité des usagers que nous accueillons en hébergement collectif est notre priorité. La Fondation continue à tout mettre en œuvre pour protéger les résidants d’une éventuelle contamination.

 

Nous restons mobilisés et vigilants.

 

Michel VERGNE                                                              Thibault DESCHAMPS

Directeur Général                                                            Directeur Technique